Le partenariat avec le Canton de Neuchâtel

Le Canton et la coopération au développement

Les autorités cantonales participent activement à la coopération internationale. La loi sur l’aide humanitaire et la coopération au développement – votée le 18 mars 2008 par le Grand Conseil neuchâtelois – fixe le principe et le cadre de la collaboration cantonale en matière d’aide humanitaire et de coopération au développement. Cette loi permet au canton de participer activement à la résolution des problèmes globaux – sociaux, économiques, écologiques – qui requiert une coopération internationale accrue. Cet engagement a été clairement réaffirmé lors d’un débat au Grand Conseil en juin 2014.

Au-delà du soutien financier

Le partenariat entre Latitude 21 et les autorités cantonales se traduit également par la mise à disposition d'autres ressources. Le Contrôle cantonal des finances est notamment mandaté par l’État pour la révision annuelle des comptes de la fédération. Le contrat de prestation prévoit également la possibilité de bénéficier des compétences de collaborateurs de l'administration cantonale dans le cadre de projets conduits par les membres de Latitude 21.

Contrat de prestation pour la période 2014-2018

Latitude 21 a été créée dans le but d’améliorer la coordination des initiatives de coopération au développement dans le canton de Neuchâtel ainsi que la qualité des projets soutenus par les collectivités publiques. Latitude 21 met ainsi en œuvre la loi votée en 2008 par le Grand Conseil.

En 2014, le Canton de Neuchâtel a confirmé son soutien à Latitude 21 en renouvelant pour 4 années (2014-2018) le contrat de prestation qui le liait à la fédération depuis 2010.  Il prévoit une contribution annuelle de CHF 260'000.

Powered by hemmer.ch SA